Historique du Bichon Frisé - L'Enclos des Lys Blancs

Texte déco
Un bichon frisé sur un canapé noir
Petit chien blanc

Le bichon frisé à travers l'histoire

Présentation de la race :

La variété frisée est, parmi les quatre bichons, celle qui est la plus représentée en France. La joie de vivre qu'il affiche en permanence est sans nul doute un des traits de son caractère le plus apprécié par ses admirateurs. Aussi à l'aise dans un jardin qu'en appartement, il est capable de s'adapter à tous les modes de vie tant qu'il peut maintenir un contact permanent avec sa famille. Le bichon frisé est un chien idéal pour une personne âgée, car il est très câlin et joyeux, aussi bien que pour des enfants avec lesquels il peut jouer des heures sans jamais se fatiguer.

Peinture d'un bichon frisé sur une table rouge

Ses origines :

Le bichon frisé est né sous la Renaissance italienne (1400-1560) du croisement entre le bichon maltais avec d'autres petits chiens dont principalement le caniche et le barbet, chien de chasse à l'eau également ancêtre du caniche. Connu depuis le 14ème siècle, dans le bassin méditerranéen, il fut au cours de ce siècle introduit aux îles Canaries. Cet épisode lui valut de se faire appeler Ténériffe, du nom de la capitale de cet archipel. Il conservera ce nom très longtemps, jusqu'à ces dernières années.

Peinture d'une dame avec son petit chien blanc

Adoré des rois français :

Le bichon frisé est introduit en France au 16ème siècle sous le règne de François 1er, qui en fait son compagnon favori. Mais c'est sous le règne d'Henri 3 (1574-1589) qu'il trouve son apogée, le souverain étant lui-même un fervent admirateur de cette race. C'est au cours de ce siècle, lors de l'occupation des Flandres par les espagnols, que le bichon frisé s'est implanté en Belgique. Au cours des 17ème et 18ème siècles, il est adulé des Grands de ce monde et on le trouve dans tous les salons de France en compagnie des dames et des seigneurs du royaume. Mme de Pompadour, notamment, en possède plusieurs. Sa notoriété est telle que le peintre Fragonard (1732-1806) le représente dans l'un de ses tableaux, ainsi que Goya, qui le fait apparaître dans plusieurs de ces oeuvres.

Dame brune avec son petit chien blanc

En Espagne :

Au début du 19ème siècle, alors qu'il connaît sur notre territoire un passage à vide, il jouit d'un vif succès en Espagne. On le retrouve dans toutes les cours accompagnant la plupart des notables ibériques. Dans l'Hexagone, il redevient à la mode dans la seconde moitié du 19ème siècle, sous Napoléon 3. Jusqu'au début du 20ème siècle, il reste le compagnon de l'aristocratie avant de se démocratiser et de devenir très prisé de la population tout entière.

Peinture d'un chien blanc couché sur une table rouge

Un petit chien des rues :

C'est ainsi qu'à la Belle Epoque, on commence à voir le bichon frisé courant dans les rues, occupé à diverses tâches. Il n'est pas rare de le rencontrer en compagnie des joueurs d'orgue de Barbarie ou encore aux côtés de handicapés. Jusqu'à la Grande Guerre, il était très répandu et apprécié de toutes les populations. Malheureusement, comme pour beaucoup d'autres races, le premier conflit mondial lui porte un rude coup et dans l'entre-deux-guerres, les élevages disparaissent rapidement.

Peinture d'un chiot bichon

Un sauvetage réussi :

Devant un tel désastre, un éleveur belge décide dans les années 1920 de mettre toute son énergie et tout son talent pour sauver la race. Le pari sera tenu et le bichon frisé sera reconnu en France en 1933. Après un deuxième coup rude porté par le second conflit mondial, il renaît et connaît dès le milieu du 20ème siècle un nouvel essor.

Un chien blanc

Jusqu'à nos jours :

En 1960, la Fédération cynologique Internationale (FCI) lui confère comme origines conjointes la Belgique et la France. Le bichon frisé connaît un véritable regain de popularité depuis les années 1970. Aux Etats-Unis, le Club du bichon frisé est créer en 1964 et la race est reconnue par le Kennel Club en 1973.

Voilà toute l'histoire de nos petits bichons et peut-être un jour, du vôtre...

Je vous recommande également ce site, qui illustre de façon remarquable la place qu'à eu le bichon frisé à travers l'Histoire. Cliquer pour celà sur le lien suivant : Le Bichon Frisé dans l'Art

Trois bichons blancs